Sélectionner une page

Au pied d’un arbre triste, Vian entre les mains

Caché par le son d’une guitare

Guettant ce que la chaleur offre de mieux

La beauté sacrificielle, ces corps maigres

Rappelant les cornets de vanilles


Dégoulinants sous l’été

 

Mai 2013