Sélectionner une page

Un fou chantait que les arbres rares perdent leurs feuilles

Au même moment, une mélodie racontait que son seul défaut c’est de t’aimer

Et moi, et moi, pendant cet instant, je courais après le temps par orgueil

Ayant peur de devenir un monstre n’ayant pas assez voyage

 

Novembre 2012