Sélectionner une page

 

 

 

Je ne l’avais jamais vue se soucier si peu de son corps dans l’espace.

Il faut comprendre que ce n’est pas donné à tous d’avoir le souci du déplacement.

Certains lisent les livres pour l’histoire. Elle, c’est seulement pour les mots.

Elles les regardent se suivre, s’entremêler et s’approprier les transitions.

 

Mais aujourd’hui, cet enchaînement est secondaire. Elle marche sans finition. Même ses mains qui habituellement coupent finement l’air avec justesse n’ont aucune précision. Elle marche comme les autres, comme ces gens trop pressés par le quotidien, comme ces gens qui ont toujours besoin d’un café pour se réveiller dans une routine d’abstraction. Elle m’avait donné rendez-vous à 7 : 13. Elle a toujours préféré ces heures aléatoires. Elle dit que c’est pour gêner ceux qui donnent approximativement ou arrondissent l’heure même lorsqu’ils ont une référence numérique. Je suis arrivé un peu en avance par erreur. Je préfère être en retard plutôt qu’attendre et de toute façon ceux qui se soucient constamment des délais ne prêtent jamais attention aux déplacements. Mais cette erreur me permet de la regarder délaisser son aisance habituelle pour une démarche brutale. Pourtant, elle m’a toujours dit avec conviction qu’il ne faut jamais faire de compromis sur « la légèreté du moment ». Je n’ai jamais vraiment saisi l’idée de compromis. Je pense que c’est une caractéristique propre aux êtres seuls. La première fois qu’on s’est rencontré, elle m’avait demandé de décrire ma perception du féminisme et de son état, le genre de question qui fatigue les gens. Est-ce qu’il y a certains sujets qu’on ne devrait plus aborder sur la place publique ? Les autochtones, les noirs, l’inégalité, les crises mondiales, le système, le gluten, les produits laitiers, l’obésité, Lebron, la femme, les avocats et tous les autres sujets de dissertations finales et de plan de cours à l’UQAM ? C’est lourd honnêtement. Donc, je lui avais glissé une réponse naïve : « l’état du féminisme en ce moment, c’est l’homme qui affirme que faire un cunnilingus à sa partenaire est la représentation du féminisme ». Elle n’avait pas ri. Les gens qui défendent des causes oublient de rire. Puisqu’ils écoutent et finissent par oublier d’interrompre tandis que les autres s’arrêtent en pleine discussion pour répondre.

 

« La légèreté du moment » c’est :

Chacun des envols de pollen, lorsqu’emportés à nouveau par un courant d’air soudain, leur trajectoire reste la même : secondaire au déplacement

 

2 septembre 2017